Congo, la corniche de Brazzaville s’est effondrée

Partages

L’adversité pluviométrique vient assombrir encore, ce 9 janvier, la fin de règne du président Sassou en endommageant gravement « la corniche de Brazzaville »

Ce jeudi 9 janvier dans la matinée, l’ouvrage phare du régime, « la corniche de Brazzaville » vient de s’effondrer …. en raison des pluies torrentielles qui se sont abattues sur le Congo. Les travaux de réhabilitation envisagés dès les années 1980 avaient été financés aussi bien par les Chinois que par les Français, notamment par l’Agence Française de Développement (AFD), le bras financier de la diplomatie tricolore.

Un projet ambitieux

« Ouvrir un nouveau chemin modifie bien plus que le paysage, se gargarise le site officiel de l’AFD. Inscrite au plan d’urbanisme de Brazzaville depuis les années 1980, l’extension de la route dite « de la Corniche » inaugurée en juin 2018 constitue une étape décisive dans le renouveau de la capitale du Congo, notamment pour l’amélioration des conditions de vie de la population.

Bien plus qu’une simple voie de circulation, la route de la Corniche est un vaste programme d’aménagement urbain. En plus de faciliter l’accès des habitants au centre-ville, le dispositif permet de renforcer les relations économiques et sociales dans plusieurs quartiers de Brazzaville. Et intègre les quartiers périphériques dans l’espace de la ville en réduisant l’exclusion urbaine et en favorisant une plus grande mixité sociale. 

Partages