Congo Brazzaville, 400 millions de $ à Dubai pour un proche de Sassou!

Partages

Le Ministre de l’aménagement du territoire et des grands travaux congolais, Jean Jacques Bouya, aurait reçu à Dubaï  plus de 400 million de dollars américains de la part de l’entreprise chinoise China State Construction.

Le compte concerné a été ouvert dans le petit émirat du Golfe au nom de l’entreprise Visions Jiangsu International, une branche de l’entreprise VRD (Vision Real Development), gérée par le clan de Jean Jacques Bouya, le ministre congolais des grands travaux du Congo et un des piliers du régime. La plupart des grands projets de travaux publics développés à Brazzaville l’ont été par l’entreprise VRD et un autre groupe, celui là domicilié en Chine, mais qui appartient également à Jean Jacques Bouya.

D’après les documents, en possession des opposants congolais, et montrant les liens entre le ministre et les entreprises chinoises qui opèrent au Congo, notamment China State Construcion, des commissions auraient été reçus par Bouya à Dubaï pour 402 millions de dollars. Cerise sur le gâteau, c’est le retrait en cash de 950,000 dollars effectué pour une protégée du ministre, le 29 décembre 2016, qui a déclenché l’alerte à Dubaï où sans être trop regardant sur les petits arrangementss des étrangers domiciliés dans l’émirat, on cherche néamooins à ne pas passer de lignes jaunes trop grossière. Un peu de liquide pour les fètes de fin d’année?

Partages
Previous articleCongo Brazzaville, Total assure les fins de mois du régime
Next articleHamma Hammami, la Tunisie minée par la crise
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)