Ces pays qui lorgnent sur les missiles S-400 russes

1
957
Partages

De nombreux pays sont tentés, malgré les menaces américaines, par les systèmes de défense antiaérienne russes S-400 figurent selon la chaine de télévision américaine CNBC.

Au moins treize pays se sont montrés intéressés par l’achat de systèmes de missiles russes S-400 au risque de s’attirer les sanctions américaines, rapporte mercredi la chaîne CNBC. Parmie eux, se trouvent  l’Arabie saoudite, le Qatar, l’Algérie et le Maroc?

Le risque de sanctions américaines

La loi américaine CAATSA (Counter America’s Adversaries Through Sanctions Act, en français Contrer les ennemis des États-Unis par le biais des sanctions) prévoit pourtant des sanctions économiques contre toute entité ou pays, qui conclut des contrats d’armement avec des entreprises russes

Partages
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
amirouche mehidi
Invité
amirouche mehidi

L’Algérie possède déjà les S-300 et les S-400.