Centrafrique, la France surveille les ex Séléka

0
Partages

Trois gendarmes tués, deux bâtiments administratifs des forces de l’ordre pillé, ainsi que plusieurs boutiques des particuliers incendiées, c’est le bilan provisoire de l’attaque des éléments peuls du groupe rebelle du sulfureux Ali Darassa ce matin à Bambari, capitale provinciale de la Ouaka au centre du pays le mercredi 16 mai. La veille, la France tentait de se mobiliser en faisant voler deux mirages à Kaga Bandoro pour calmer les ex Seleka.

Partages