Burkina, le hip-hop en lutte contre le coronavirus

Partages

Légende du hip-hop burkinabé, Smarty s’engage à Ouagadougou avec l’UNICEF dans la lutte contre la propagation du Coronavirus

https://mail.google.com/mail/u/0/?pli=1#inbox/FMfcgxwHMZGdvPMzzZGlBVGlbFJwDwxJ?projector=1

L’artiste Smarty s’engage avec l’UNICEF, dans la
prévention au Coronavirus, également appelé COVID-19. Il signe une chanson intitulée Alerte CORONA à destination de la population pour encourager l’adoption des bons gestes qui permettent de prévenir la
propagation du virus.

Halte aux rumeurs

« A l’arrivée du coronavirus au Burkina Faso, j’ai commencé à entendre de fausses informations sur la maladie. C’est pour lutter contre ces rumeurs qui peuvent être dangereuses pour la population que j’ai composé ce titre avec l’UNICEF », a dit Smarty. « Avec la musique l’objectif est de toucher les esprits etl es cœurs pour diffuser les bonnes informations, celles qui sauveront nos enfants ».

Et d’ajouter: « Face à cette épidémie qui touche le monde entier, nous devons être unis. »

L’UNICEF sur le pont

L’UNICEF et les agences des Nations Unies sont aux côtés du Gouvernement pour prévenir l’expansion du virus. « Le peuple burkinabè
démontre au quotidien un élan de solidarité exemplaire dans la crise humanitaire qu’il traverse depuis plusieurs années. Je suis convaincue que les burkinabè garderont cet état d’esprit et sauront rapidement
adopter les règles d’hygiène pour se protéger », a pu estimer la Représentante de l’UNICEF du Burkina Faso, la doctoresse Anne Vincent.

Avec ses partenaires, l’UNICEF accroit l’accès à l’eau et aux produits de désinfection et accélère la distribution de lave-mains et de savon dans le pays notamment dans les zones à forte concentration de
population déplacée et les Centres de santé et de promotion sociale.

Des solutions d’éducation en situation d’urgence à distance sont en train d’être développées pour assurer la continuité de l’éducation à travers l’apprentissage par la radio et la télévision. Autant
d’innovations qui seront mises à disposition des enfants affectés par la fermeture des établissements scolaires y compris les enfants déplacés.

Burkina, une centaine de cas


A ce jour, le virus a infecté plus de 357 000 personnes à travers le monde et fait plus de 15 000 morts. Au Burkina Faso, on dénombre une centaine de cas confirmés et quatre décès. L’UNICEF a besoin de 8,9
millions de dollars pour répondre à l’épidémie et contribuer à protéger la population contre le Coronavirus.


Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de