Burkina Faso : Les civils invités à rentrer chez eux avant la confrontation avec le RSP

Partages

La gendarmerie et la police déployées sur les grandes artères de Ouagadougou, la capitale burkinabé, invitaient lundi en début de soirée les civils à rentrer chez eux, en prévision d’une confrontation entre le Régiment de sécurité présidentielle (RSP) et le reste de l’armée opposé au Coup d’Etat perpétré jeudi dernier  par le Conseil national pour la démocratie (CND), junte militaire dirigée par le général Gilbert Diendéré.  Dans un communiqué diffusé lundi en milieu journée, le chef d’état-major général de l’armée burkinabé,  Pingrenoma Zagré,  a appelé les éléments du RSP à déposer les armes en échange de leur sécurité et celle de leurs familles.  Selon une source digne de foi, des éléments du Régiment des Blindés ont quitté leur base de Fada N’Gourma, vers la frontière avec le Niger, pour Ouagadougou où convergent également des troupes para commandos parties de Dédougou. D’autres forces lourdement armées ont aussi quitté le camp Ouézzin Coulibaly de Bobo-Dioussalo pour se positionner à la périphérie de la capitale burkinabé.

Partages