Borloo garde un pied en Afrique

Partages

Après avoir créé “Énergies pour l’Afrique”, Jean-Louis Borloo veut donner de l’énergie à Macron. Il ne devrait pas entrer au gouvernement mais il restera à proximité, tout en restant attaché à l’Afrique. C’est donc sa représentante officielle, Valérie Létard qui devrait avoir un important ministère social. Sénatrice du Nord, adjointe au maire de Valenciennes, vice-présidente UDI de la région Hauts-de -France, ancienne Secrétaire d’État de Sarkozy, elle sera la caution de Borloo. Elle pourrait participer à l’implosion de l’UDI et ruiner les rêves de la droite et du centre de remporter les Législatives, en soutenant les candidats “En Marche”. Le retour de Jean-Louis Borloo en politique est vécu comme une catastrophe pour Les Républicains et les centristes encore fidèles a l’actuel patron de l’UDI, Christophe Lagarde, désormais en sursis.

Partages
Article précédentL’ex socialiste devenu le Mr Afrique de Marine
Article suivantFehrat Mehenni: “La Kabylie vaincra”.
Nicolas Beau
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres, dont "Papa Hollande au Mali", "Le vilain petit Qatar", "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)