Borloo donné gagnant par la DGSE pour succéder à Fabius

Partages

L’ancien ministre de Nicolas Sarkozy, Jean Louis Borloo, qui préside actuellement une fondation pour l’électrification de l’Afrique avec le soutien de Hollande et l’appui logistique de l’Etat (locaux, avion officiel…), pourrait prochainement remplacer Laurent Fabius à la tète de la diplomatie française. C’est du moins la confidence faite récemment à Mondafrique par un haut cadre de la DGSE (services français). L’autre personnalité souvent citée pour prendre le Quai d’Orsay, dans l’hypothèse où la nomination de Fabius à la présidence du Conseil Constitutionnel se confirmait, est Elisabeth Guigou. Laquelle se morfond, depuis l’élection de Hollande, à la tète de la commission des Affaires Etrangères.

Partages