Benjamin Stora boude l’opposition algérienne

Partages

L’historien français Benjamin Stora vient de décliner l’invitation que lui a été adressée par la section de Jil Jadid en France pour assister à une conférence qui sera organisée à Paris au sujet des massacres du 17 octobre 1961, l’un des épisodes les plus tragiques de la guerre de libération algérienne. Jil Jadid, l’un des plus emblématiques partis de l’opposition algérienne, organise une conférence via l’association constituée par ses militants à Paris. Sofiane Djilali, le leader de ce parti de l’opposition, devrait, selon nos sources, être présent à cette conférence pour rencontrer les membres de la diaspora algérienne. Apparemment Benjamin Stora ne veut pas « se griller » auprès des autorités algériennes avec lesquelles il entretient des rapport très cordiaux

Partages