Bénin, l’arrestation inexpliquée de Reckya Madougou

Partages

Reckya Madougou, dont la candidature pour la présidentielle du 11 avril avait été invalidée, a été arrêtée le 2 mars à l’issue d’un meeting à Porto-Novo. Elle est poursuivie pour « association de malfaiteurs et terrorisme »

Alain Dupouy, Président de l’excellent Club O2A et un des experts reconnus dans le patronat français de l’Afrique, réagit à l’arrestation de cette femme qui était candidate à la Présidentielle au Bénin 

« Le Club Objectif Afrique Avenir O2A , un club de réflexion, n’a pas pour vocation de juger , et encore moins d’être partisan , devant telle ou telle situation survenue dans tel ou tel pays Africain.
L’ancienne ministre Béninoise , Reckya Madougou , intervenait récemment dans l’un de nos Forums O2A , pour défendre , certes avec conviction et force , l’évolution des Démocraties en général . Elle allait apprendre alors que sa candidature à la Présidentielle devait être rejetée . On peut comprendre sa déception.

« Pratiques d’un autre temps »

Toutefois , comment imaginer que cette responsable politique puisse aller jusque s’engager dans une campagne de déstabilisation de l’Etat et de l’ordre public , par des moyens détournés , jusqu’à provoquer son arrestation le 3 Mars à l’issue d’une réunion de son parti , les Démocrates  ? N’y aurait il pa , dans ce pays également , le Bénin , comme on a pu y assister dans d’autres récemment , en périodes électorales, un manquement à la pratique démocratique , voire aux atteintes aux Droits humains ? On peut se poser la question . Osons espérer qu’il n’en est rien !
« Les populations Africaines ne laisseront pas leurs dirigeants s’enliser dans des pratiques d’un autre temps … Espérons en cet avenir de l’Afrique .
 
 
 
Partages