Bénin, deux touristes français disparus

Partages

Deux touristes français en vacances dans le parc national de la Pendjari sont portés disparus avec leur guide depuis le mercredi 1er mai.

Le Bénin a heureusement été jusqu’à maintenant épargné par le terrorisme islamiste et les exactions de la secte Boko Haram. Néanmoins, les inquiétudes sont de plus en plus perceptibles. Le Bénin possède 700 km de frontière avec le Nigeria et les échanges entre les deux pays sont intenses, surtout par l’intermédiaire des Yoruba. Le nord du Bénin est frontalier avec le Niger, le Burkina Faso et le Nigeria. Le carrefour commercial transfrontalier de Malanville est situé à 700 km de Kano, à 700 km de Ouagadougou et à 300 km de Niamey.

Le Bénin, terreau de l’islamisme

A n’y prendre garde, les nouvelles fragilités de  « l’ancien quartier latin de l’Afrique « , pourrait être le terreau de l’islamisme radical qui étend ses ramifications au Sahel et sur le pourtour de ce qui reste du Lac Tchad.

Partages