La Banque Extérieure d’Algérie bientôt à Paris 

Partages

C’est un projet qui se prépare dans le plus grand secret. La plus importante banque publique algérienne, la Banque Extérieur d’Algérie (BEA) prépare l’ouverture de ses agences en France et sa première opération consiste à ouvrir une première agence à Paris. Un cabinet parisien travaille d’ores et déjà sur ce projet et la BEA semble vouloir le concrétiser d’ici fin 2017. Depuis 2009, un groupe de travail chapeauté essentiellement de l’Association banques et établissements financiers (ABEF)  a réalisé une feuille de route à la Présidence algérienne pour implanter les banques algériennes dans les pays accueillant une forte communauté algérienne. Et depuis la crise financière de 2016, ce projet a été relancé par les autorités algériennes dans le but de recueillir l’importante masse monétaire en devises des Algériens de l’étranger. Une manne qui peut aider à combler le déficit budgétaire de l’Etat algérien.

Partages
Article précédentQuebec, le tueur était un admirateur de Trump
Article suivantAttentat de Berlin, polémique en Allemagne sur l’aide des services marocains
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)