Bangui, un ancien chef du GIGN nommé ambassadeur

Partages

Eric Gérard, ancien commandant du GIGN, actuellement consul général de France à Alger, où il est réputé avoir imposé une politique restrictive d’attribution de visas, vient d’être nommé ambassadeur de France en République centrafricaine,

Le poste d’ambassadeur de France en Centrafrique est doublement sensible: les deux représentants précédents de la France ont été révoqués, dont l’un en raison d’un trafic de visas qui lui a valu une mise à pied brutale; la situation calamiteuse de ce pays anciennement sous influence française et aujourd’hui sous tutelle de la Russie suppose un certain doigté, notamment sur le plan sécuritaire.

Cet ancien militaire est spécialiste de la lutte anti terroriste et en tant qu’ancien commandant du GIGN, un expert en crise aiguë. Ce n’est pas forcément le profil qu’attendait du nouvel ambassadeur le régime centrafricain. Mais le message de Paris est clair: il y a péril en la demeure du président Touadera, la Centrafrique est devenue un pays à haut risque

 

Partages
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Monsieur asiv (Visa )
Invité
Monsieur asiv (Visa )

Bonjour
Au lieu de changer des consuls il faut changer la voie de la discrimination et arrête de prendre l argent des autres sans aucun service