Après les César, Abderrahmane Sissako et son “Timbuktu” critiqués

Partages

Paru sur le site de (telerama.fr)

Après les éloges, la polémique ? Vendredi 20 février, Les César du cinéma 2015 ont vu le sacre d’Abderrahmane Sissako pour son film Timbuktu avec sept récompenses. Mais des voix discordantes se font entendre.
Nicolas Beau d’abord, a ouvert le feu sur Mondafrique dans un portrait à charge du réalisateur. Ce journaliste passé par « Le Monde », « Libération », « Le Canard enchaîné » et « Backchich.info » vitupère contre ce « BHL des dunes », jugé vraiment très proche du président controversé de la République Islamique de Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz. Pour lui, Abderrahmane Sissako est « une imposture mauritanienne », et son film est de toute façon « juste ennuyeux ».

Partages