Ali Bongo bel et bien victime d’un AVC

Partages

Des sources sérieuses confirment l’hypothèse qu’Ali Bongo a bien été victime d’un AVC 

D’après l’agence Reuters, le président gabonais Ali Bongo a été hospitalisé mercredi dernier en Arabie saoudite, où il assistait à la conférence économique de Ryad, après avoir été victime d’un accident vasculaire cérébral, ont déclaré une source diplomatique et une source médicale lundi à Reuters.

Dénégations

Le porte-parole du gouvernement gabonais, Ike Ngouoni, a démenti et a affirmé que le président avait été hospitalisé à la suite d’un malaise dû à « une fatigue sévère due à une très forte activité ces derniers mois ».

Le président est toujours hospitalisé à l’hôpital Roi Fayçal de la capitale saoudienne.

 

Partages
Article précédentTunisie, l’attentat suicide fragilise la transition démocratique
Article suivantJean Yves Le Drian à Bangui, pourquoi faire?
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
max macmanaman
Invité
max macmanaman

Le Président du Gabon va très bien, il est seulement assigné à residence à Libreville. L’usurpateur est dans un hôpital de Riyad en espérant qu’il souffre le plus longtemps possible.