Algérie, RSF sur le banc des accusés

Partages

Le journaliste indépendant algérien, Khaled Drareni, correspondant de l’association Reporters sans frontières en Algérie, a été mis ce dimanche en détention préventive, en pleine pandémie de nouveau coronavirus, s’est indigné RSF qui dénonce « un acharnement sidérant ».

« En application du mandat de dépôt délivré à son encontre, notre correspondant en Algérie, Khaled Drareni, a été incarcéré », a tweeté le secrétaire général de RSF, Christophe Deloire.

RSF « dénonce cet acharnement sidérant contre un journaliste libre et indépendant. Nous nous battrons contre cette décision inique et arbitraire », ajoute M. Deloire.

Lire : Libérez le journaliste Khaled Drareni !

« Il est en détention préventive jusqu’à ce qu’une date de procès soit fixée », a précisé à l’AFP Souhaieb Khayati, directeur du bureau de RSF pour l’Afrique du Nord.

Partages