Algérie, Macron sous le feu des critiques des opposants

Partages

Après avoir apporté vendredi son soutien au président algérien Abdelmadjid Tebboune dans une interview au quotidien Jeune Afrique, Emmanuel Macron est vivement critiqué par l’opposition algérienne.

« Ingérence », « néocolonialisme », Emmanuel Macron se croit « autorisé à distribuer des certificats de légitimité », ont aussitôt déploré les partis d’opposition

Dans une lettre au vitriol publiée sur son compte Facebook, l’opposant Karim Tabbou, figure centrale du Hirak, l’a directement interpellé.

« Au nom de quelle valeur, quelle morale et quel principe démocratique pouvez-vous justifier votre caution à un pouvoir arrogant qui emprisonne des journalistes, bafoue les libertés publiques et soumet la justice à son diktat », a-t-il martelé.

Partages