Algérie, l’oeil du rappeur Ygrek

0
Partages

Igrek est un rappeur, fils d’Ali Mécili, homme politique algérien assassiné à Paris le 7 avril 1987. Après avoir créer le groupe « Reflet » en 1995 avec lequel il n’a cessé de maquetter et de faire des concerts, il sort avec son groupe l’album « Asile poétique » sur internet en 2009. En solo, Ygrek revient avec un album: « Le meilleur des mondes » composé de 15 titres, dont le clip « 90% » en référence au dernier score de Bouteflika aux présidentielles.

Partages