Algérie, l’indifférence du peuple face à la candidature de Bouteflika

Partages

La décision des principaux partis algériens de soutenir la candidature du Président Abdelaziz Bouteflika, totalement amoindri et malade, pour un cinquième mandat provoque l’indifférence des citoyens

C’est l’indifférence des Algériens qui dominerait, comme on peut le lire dans cette chronique du quotidien algérien El Watan : «Que pense le peuple de l’élection présidentielle ? […] Le moins que l’on puisse dire, à force d’être confronté avec un environnement social et politique qui nous est devenu tellement banal et tellement familier, c’est qu’il affiche dans une très large mesure une indifférence royale face à un événement qui aurait dû l’impliquer davantage et en priorité», «le peuple demeure le grand absent de cette consultation». Ou encore : «Depuis toujours, en réalité, le peuple n’a jamais été sollicité pour participer, en amont, aux joutes électorales.»

Partages