Algérie, les élections remises aux calendes grecques !

Un véritable cafouillage existe désormais entre les deux pôles des institutions algériennes: le président Tebboune, soigné en Allemagne, qui en est la façade et le chef d’état major Chengriha, qui détient la réalité du pouvoir Dans son intervention du 13 décembre depuis l’Allemagne, le président Tebboune avait évoqué : « la mise sur pied dans les … Lire la suite de Algérie, les élections remises aux calendes grecques !