Algérie, le spectre du défunt DRS sur la campagne présidentielle

11
969
Partages

Principal candidat déclaré pour les présidentielles d’avril 2018, le général major Ali Ghediri cherche des soutiens au sein de l’institution militaire, y compris chez les amis du général Toufik, ancien patron des services algériens (ou encore DRS).

Alors que la candidature du président algérien Abdelaziz Bouteflika est annoncée, Ali Ghediri, le principal challenger du chef de l’état, cherche des soutiens dans l’armée qui sera, aujourd’hui comme demain, le principal arbitre du scrutin qui s’annonce. Ainsi ses partisans ont pris contact avec l’ancien Président algérien, le général Zeroual, connu pour son franc parler. « Allez vous faire foutre », aurait répondu ce haut gradé, qui après avoir joué un rôle conciliateur pendant la décennie noire algérienne, s’est réfugié sur ses terres dans l’Est du pays.

Le général Touati à la rescousse

Plus décisif, le général Ghediri est discrètement appuyé, ces derniers jours, par le général Touati, surnommé « le cerveau ». Ce militaire fut sans doute au moment de la mise à l’écart du Président Chadli en 1992 puis de la lutte contre les maquis de l’AIS, bras armé du Front Islamique du Salut », le concepteur d’une répression sans états d’âme. D’origine kabyle comme beaucoup de cadres des services algériens, il passe pur avoir conceptualisé une politique d’éradication auprès des chefs de l’institution militaire, notamment le général Toufik, tout puissant chef du défunt DRS, qui regroupa longtemps les services algérien. Du moins jusqu’à ce que Bouteflika éradique le DRS en 2015 et pousse Toufik vers la sortie.

Pour compliquer encore un peu le tableau politique algérien, certains organes de presse comme « le Soir », généralement bien informé, évoquent un possible retournement d’alliance dans le sérail algérien. On pourrait assister, croit savoir ce journal, à un rapprochement entre le frère du chef de l’état, Said Bouteflika, et justement le général Toufik.

Une certitude, les anciens clivages, nés des années noires algériennes, font un retour en force dans les coulisses de la campagne présidentielle qui se joue aujourd’hui en Algérie dans des conditions de plus en plus opaques.

Partages

11
Poster un Commentaire

avatar
11 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
11 Auteurs du commentaire
faal el khaireMeskolBombardiermaamarMohend Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
faal el khaire
Invité
faal el khaire

si on raison logiquement le monde entiers et époustoufler par la comédie algérien je m’explique ;tout le monde sait que boutaflika a un AVC ;n’importe quel médecin dans le monde savez que les caractéristique d’un malade AVC sont : -ne parle pas -avec les couches pour prendre des décision importante pour le pays !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! pour quoi tout ça bien sur chacun avec une « bazoula » ‘l’argent’ et demain tu lui dit c’est bon il faut laisse el bazoula bouteflika n’est plus je sur ils sont prés a sacrifier la moitie du peuple algérien pour « el bazoula » si il y a qlq qui pense sur l’Algérie et qui veux tu bien pour l’Algérie ,il faut mettre le général toufik président ‘c’est le seul qui c’est ce qui ce passe réale ment dans les coulisse il connait bien la cite si non c’est la meme histoire que sidena soulayemane 40 ans apres sa… Lire la suite »

Meskol
Invité
Meskol

Il faut se mettre bien dans la tête qu’il y a des gens dont on ne peux jamais se départir vu leur parcours dans les arènes du Pouvoir et les arcanes du Sérail.

Bombardier
Invité
Bombardier

Monsieur Walid vous avez parfaitement raison

maamar
Invité

Mr Walid sans votre permission je réponds à la place de Mr Beau. la culture du vase clos imposée par la terreur aux algeriens est finie. La risée du monde entier à l’endroit de l’Algerie est tellement presente qu’il n’est plus possible de jouer au nationaliste comme vous le faites car le grand homme que vous semblez admirer est capable de vous transformer en viande hachée pour nourrir ses chiens si jamais vous vous approchez de son perimetre de sécurité.Désolé je suis obligé d’etre aussi brutal pour vous reveiller de votre profond délire dans lequel vous a poussé vous et beaucoup d’alger riens un systeme NAZI sans sctupule et sans humanité. Mr Beau est un humain comme nous mais il appartient à une société avec des défauts mais qui se trouve au moins à une année lumiere des primitifs que nous sommes. cet electrochoc que j’essaye de vous appliquer est… Lire la suite »

Mohend
Invité
Mohend

L’armée n’est plus ce qu’elle était par le passé, le Cardinal de Frenda était vaincu presque humilié, Lamari a subi le même sort, Le DRS est décapité pour devenir un bras au service de la nouvelle oligarchie, le dernier coup de massue que Bouteflika à porter a cette « institution » date de 2002, un véritable plan social à toucher les principaux généraux de l’ANP, aujourd’hui tout ceux qui sont aux commandes sont millésimes Bouteflika pour la plus part des techniciens dans leurs domaines respectifs pas plus, pour preuve l’été dernier des commandants de régions arrêtés et embastillés comme des mal propres, de l’impensable il y a quelques années, je ne porte aucunement les Bouteflika dans mon cœur, toutefois, il faut revenir à l’évidence, son machiavélisme, sa ruse et son cynisme ont mis au grand jour la petitesse de tout ceux qui ont étaient glorifiés par le passé, quand les algériens disaient… Lire la suite »

ados
Invité

Le salut pour algerie et que armé soutient Ali Ghedéri pour la présidence ére bouteflika inapte paraphégique inconconcient incapable de pouvoir dirigé algerie et c est mafia du pouvoir algérien FLN RND MPA TAJ qui profite des privilèges de état corruption détournement des fonds il est temps pour algerie de tourner la page et de rétablir une nouvelle république algerienne le temp du FLN et révolue algerie à besoin d un renouvellement de c est dirigeants armé doit prendre position et arrété ce massacre avec ce vieillard Abdelazize bouteflika inapte à diriger algerie inapte à prendre des décisions pour avenir de algerie il faut un changement radical sinon algerie risque de tomber dans une crise profonde et étre déstabiliser et revoir une nouvelle decénnie noir guerre civile

Mohamed Djamel
Invité

Et pourtant vous êtes BEAU ! Ce qui vous manque, c’est de l’intelligence et du professionnalisme. Vous ne les avez pas. Dommage. Refaites votre formation et apprenez à mettre vos lunettes parce que vous voyez flou. Pour votre enseigne, il appartient au peuple algérien de choisir son Président. Qu’il s’agisse de Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA qui mérite respect, considération et admiration même si beaucoup de lacunes persistent (En France aussi, il y a des tares et des lacunes. La preuve, les gilets jaunes). Ou de n’importe quel candidat disposant de qualités permettant de consolider la paix, la concorde, la stabilité, le développement et l’encouragement des jeunes. J’entends ici et là des personnes, jusque-là inconnues, qui expriment leurs rancunes et qui critiquent les personnes au lieu de dire ce qu’elles ont fait pour le pays. Tous les articles de « Mondafrique » s’évertuent à noircir le paysage en Algérie. Ce n’est pas cela le… Lire la suite »

Slogman
Invité
Slogman

Un autre scénario se dessine: le degagisme …..
la situation financière du pays est que même si l’élection présidentielle a lieu, elle débouchera dans 2 ans sur les réformes du FMI et la baguette de pain 3 fois plus chère du jour au lendemain.

Alors parlez des fantômes
DRS, on s’en fout !

La prochaine vague populaire de 2020 – 2021 sera un tsunami dans cette contrée aride.
Les islamistes seront bientôt de retour ?

Nass
Invité
Nass

M. Nicolas beau !
Vous ne pouvez pas rapporter sauf à vous ridiculiser un peu d’avantage, je vous cite : « On pourrait assister à un rapprochement entre le frère du chef de l’état, Said Bouteflika, et justement le général Toufik », et dire dans d’autres de vos papiers anti-Algérien que Saïd Boutéflika a été ces derniers jours – ce dont la presse fait état – hospitalisé dans une hôpital de Grenoble du fait d’être atteint d’un cancer au pancréas en phase terminale…

Hame
Invité
Hame

Monsieur beau c’est pas beau de dire n’importe quoi !

walid
Invité
walid

Monsieur Beau , je ne sais pas qui vous donne vos informations mais à mon avis , vous ne faites que brasser de l’air , vous m’excusez de l’expression. Le rôle de la presse est de donner des informations, chose que vous ne faites pas !! Pour vous cette élection est le moyen, peut être de faire le buzz , mais pour nous c’est de le destin d’un peuple . Je ne suis ni pour Monsieur Bouteflika ( un grand homme mais son temps est passé) ni pour ce nouvel arrivant ALI GHDIRI ( un novice maladroit ), mais il a le mérite de vouloir défier le système , bousculer les tabous et vouloir faire mieux. Dites quelques chose de bien d’utile de vrai, ou trouvez-vous un autre sujet, dans ce monde il y a tellement de misères , vous trouverez certainement votre bonheur