Algérie, le président Tebboune, un sujet à risque

Partages

Le président algérien Tebboune, médicalement fragile, respecte plus que quiconque les mesures de précaution face à a pandémie de coronavirus..

Fumeur invétéré (plus de deux paquets par jour), le président Tebboune est atteint d’une BPCO, une Bronco-pneumopathie chronique obstructive, considérée comme « maladie des fumeurs ». S’il est contaminé, sa situation risque d’être très grave. Or le pouvoir algérien, déja illégitime face au Hirak, connaitrait une grave déstabilisation su il retrouvait dans une nouvelle vacance du pouvoir suite à l’incapacité de présider de lactuel chef détat, aussi illégitime soit-il après des élections fraudées

Plus généralement, de nombreuses personnalités algériennes, notamment dans le haut commandement militaire, sont très exposées, en raison de leur âge au risque de contamination.

Partages