Algérie : l’ascension fulgurante du neveu d’Ali Haddad

Partages
En Algérie, il n’y a pas qu’Ali Haddad qui fait parler de lui dans les milieux du business. Saïd Haddad, le neveu du richissime homme d’affaires qui dirige depuis des mois le patronat algérien suscite aujourd’hui la controverse. Son ascension fulgurante alimente en effet les suspicions de favoritisme. Agé de moins de 40 ans, le jeune Saïd à la tête de son entreprise de BTP, l’ETHB, rafle d’importants projets notamment dans les wilayas de Bouïra et Boumerdès, au centre du pays. Le secteur des BTP est pourtant frappé de plein fouet par la crise financière algérienne. Ali Haddad n’hésite jamais à actionner ses réseaux politiques pour venir en aide à son neveu.
Partages