Algérie, la peine capitale demandée contre Ghermit Benouira

Le tribunal militaire de Blida, 50 km à l’ouest d’Alger, a prononcé la peine capitale contre Ghermit Benouira, l’ancien secrétaire particulier de l’ex-chef d’état-major de l’armée décédé en janvier 2020, Ahmed Gaïd Salah. Cet officier avait été extradé, durant l’été 2020, par la Turquie où il s’était réfugié après la mort de l’ex-homme fort de l’armée algérienne. Emprisonné dans la prison de haute sécurité de Blida, il est parvenu à diffuser pourtant deux vidéos mettant en cause l’actuel patron de l’armée, le général Chengriha

Le procès a eu lieu, lundi dernier, après la mise en ligne de vidéos où l’ancien secrétaire de Gaïd Salah avait révélé les pratiques de corruption de l’actuel patron de l’armée, Said Chengriha. L’accusé a été condamné pour « divulgation d’informations classées secret défense, touchant aux intérêts de l’Armée nationale populaire (ANP) et de l’Etat ».

Un trio contre nature
L’étrange trio qui serait à l’origine de ce scandale d’État serait constitué de l’adjudant-chef Ghermit Benouira, d’un ex patron de la gendarmerie et d’un lanceur d’alerte basé à Londres. Le premier d’entre eux, le seul à résider en Algérie, est accusé « d’avoir subtilisé des documents en sa possession lorsqu’il était en poste pour les refiler, en partie, à Mohamed Larbi Zitout, avec l’aide du général Ghali Beleksir ». Larbi Zitout est un activiste réfugié au Royaume Uni qui affiche une opposition radicale au régime algérien. Le général Belkesir est l’ex chef de la gendarmerie, réfugié en France et qui est manifestement protégé par les services français

Lundi dernier toujours, deux enregistrements vidéo de Ghermit Benouira ont fait le tour de la toile algérienne. Ce dernier, affirmant qu’il « s’exprimait à partir de sa cellule à la prison militaire de Blida », a accusé l’actuel chef d’état-major de l’ANP, Saïd Chengriha « d’être impliqués dans plusieurs trafics d’armes et de la drogue lorsqu’il était responsable des forces terrestres ».

Jusqu’à présent, il n’y a eu aucune réaction du ministère algérien de la Défense concernant cet enregistrement.

L’ex secrétaire de Gaïd Salah, Guermit Bounuira, fait reparler de lui !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.