Algérie, des présidentielles confirmées, mais sans candidats déclarés

1
472
Partages

Le suspense prend fin en Algérie où jusqu’au dernier moment dans la journée du 17 janvier certains croyaient encore à un report possible des élections présidentielles de 2019.

Le suspense autour du déroulement de la prochaine élection présidentielle a pris officiellement fin ce vendredi 18 janvier. Abdelaziz Bouteflika a signé un décret convoquant le corps électoral pour l’élection présidentielle qui se déroulera le 18 avril prochain.

Une élection sans candidat

La situation est inédite où une élection présidentielle est prévue dans trois mois sans que le moindre candidat ne se soit déclaré. On ignore même les intentions du chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika,

Partages
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Amar
Invité
Amar

Sans candidats déclarés, dites -vous ? .Mais l’algerie est sans président depuis 2012 ,alors pourquoi proposer candidats, campagne électorale, débats démocratiques, presse nationale libre etc.etc. Tout cà n’est que perte de temps et d’énergie. La très possible reconduction de notre guide suprême, dans sa mission grandiose mais non encore terminée, quoique attaché à son fauteuil roulant, incapable même de mettre son propre vote-enveloppe dans l’urne, élimine le choix d’autres prétendants. La vérité est bien ceci ; l’ALGÉRIE EST Un ÉTAT ÉCHOUÉ..Il est possible qu’un choix soit porte sur un candidat convenu entre les parrains autochtones et les véritables supporters ,pour ne pas dire décideurs à l’extérieur.Mais ,je pense que ces derniers sont stratégiquement conscients que le régime présent d’Alger ne pourrait sauvegarder leurs intérêts indéfiniment. Nous, Algériens connaissons notre histoire et comme l’à bien écrit et chante l’incomparable BREL: »On a vu souvent rejaillir le feu d’un ancien volcan qu’on croyait… Lire la suite »