Algérie, Abderahmane Dahmane répond à Ali Ghediri

Partages

L’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy à l’Elysée et figure incontournable de la mouvance beur en France, Abderahmane Dahmane, qui avait annoncé son soutien à Ali Ghediri, candidat à la présidentielle algérienne d’avril 2019, et la mise en place de comités de soutien en France, revient sur sa décision. Voici ses explications

Mondafrique: Qu’avez vous entrepris quand Ali Ghediri, dans un premier temps, vous a fait part de son intention de vous confier l’organisation de sa campagne en France?

Abderahmane Dahmane. En l’espace de quelques jours, j’ai utilisé mon expérience d’ex secrétaire national à l’UMP chargé des relations avec les associations de français issus de l’immigration et d’ancien conseiller à l’Élysée.

J’ai réussi à mobiliser des comités de soutien dans plusieurs villes de France à l’instar de Paris, Lyon, Marseille, Strasbourg, Lille, Amiens, Angers…D’autres pays regroupant une forte communauté algérienne ont également répondu présent tels, le Royaume Uni ou le Canada.

Mondafrique: Pourquoi cette collaboration prend fin aujourd’hui?

A.D L’efficacité de la mise en place des comités de soutien a suscité de surprenantes réactions d’hostilité à mon égard, principalement de la part de l’avocat Mokrane Ait Larbi, qui dans une violente charge dans la presse a déclaré que : ‘’ Personne n’est chargé de représenter Ali Ghediri’’ !

Lors du Forum organisé par le journal Liberté le 27 Janvier 2017 à la salle Orchidée de l’hôtel Sofitel d’Alger, et à une question qu’avait posé le journaliste indépendant Mustapha Kaouah concernant la polémique lancée par Mokrane Ait Larbi au sujet de la désignation d’un représentant en France, Ali Ghediri a affirmé n’avoir désigné personne en France. Ce qui est tout de même surprenant compte tenu des échanges de SMS que nous avons eu tous les deux ces derniers jours.

Mondafrique. Qu’avez vous décidé de faire?

A?D Suite à cette déclaration d’Ali Ghediri, j’ai pris la décision de retirer mon appui à sa candidature. J’ai été vraisemblablement induit en erreur par des amis officiers que nous avons en commun et qui m’avaient indiqué que je devais organiser une mobilisation en faveur du général Ghediri. Je souhaite au candidat une bonne continuation dans son projet                                                                    A

Partages
0 0 voter
Évaluation de l'article
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Slimane Azayri
1 année il y a

Mauvaise nouvelle: A. Dahmane soutient A. Ghediri; bonne nouvelle : A. Dahmane retire son soutien à A. Ghediri