Alger : Les soirées torrides de Brahim Tourki

Partages

La résidence Nedjma à Bouzaréah, sur les hauteurs d’Alger, est devenue ces dernières années une adresse très courue. C’est, en vérité, le lieu de fêtes privilégiée par de nombreux dirigeants algériens. C’est dans cette résidence que les soirées les plus « torrides » d’Alger sont organisées. Le champagne coule à flot et les plus belles filles viennent faire oublier les galères politiques aux caciques du régime algérien. Les managers et cadres expatriés des compagnies étrangères établies en Algérie fréquentent énormément cette résidence. Mais, ces derniers mois, le propriétaire de ce lieu d’évasion nocturne, le milliardaire Brahim Tourki, connait de nombreux pépins avec la justice. Plusieurs de ces « convives » qui participaient à ses soirées sont très en colère quand ils ont appris que leur hôte bienfaiteur avait filmé les fètes par le biais des caméras cachés de sa luxueuse résidence. Certains de ses associés ont saisi la justice.

Partages