Alexandre Djouhri perquisitionné dénonce « le coup de Valls et de Bauer »

Partages

Sa maison n’étant pas bien grande, Alexandre Djouhri, interrogé par Mondafrique, se dit « très surpri »s de voir 53 personnes se tenir sur son pas de porte. C’est le nombre de fonctionnaires de police et de justice qui ont été dépêchés au domicile de l’homme d’affaire français, qui réside donc en Suisse. Finalement, après une heure et quart de visite dans toutes les pièces et tous les placards, « le bataillon d’enquêteurs, explique Djouhri, est reparti sans rien d’intéressant ». Après avoir été chez Djourhi, le juge français Tournaire et ses équipes sont restés deux jours à Genève pour frapper à d’autres portes, par exemple celle d’une ancienne salariée d’Air France …
Selon Alexandre Djourhi, cette expédition à laquelle « Il ne manquait qu’un porte-avions sur le lac et des hélicoptères dans le ciel, est un coup d’épée dans l’eau, mais aussi un coup politique monté par le duo Manuel Valls-Alain Bauer. De toute façon je n’ai croisé certains protagonistes de cette histoire de frégates qu’en 2004, bien après les dates qui semblent intéresser les juges… ».

Partages