Ahmedou Ould Abdallah, démocratie et tribalisme

    Partages

    Dans ce deuxième entretien avec Mondafrique, le diplomate mauritanien Ahmadou Ould Abdallah nous parle du conflit entre démocratie et tribalisme dans les pays africains, sur fond de corruption endémique.

    Ahmedou Ould Abdallah est président du Centre pour la Stratégie et la Sécurité dans le Sahel. Il a servi successivement comme directeur de l’industrie puis ministre du Commerce et des Transports, ambassadeur aux États-Unis et auprès des États du Benelux et de l’Union européenne puis ministre des Affaires étrangères et de la Coopération. Puis il rejoint les Nations unies, où après avoir servi au siège à New York, il exerce sur le terrain au Burundi en 1993/95. De 1996 à 2002, il a dirigé la Coalition mondiale pour l’Afrique à Washington DC, en étroite coopération avec la Banque mondiale. De retour aux Nations unies il sert comme Représentant Spécial en Afrique de l’Ouest de 2002 à 2007 et en Somalie de 2007 à 2010. Il a publié ses souvenirs Plutôt mourir que faillir  en avril 2016.

    Le premier entretien avec Ahmadou Ould Abdallah : La corruption omniprésente

    Partages