Afrique, le doublement en dix ans du poids économique du Maroc 

Partages

Plus importants, plus diversifiés, les investissements des entreprises marocaines dans le continent ont fait un saut fulgurant durant la dernière décennie, érigeant le Royaume parmi les premiers investisseurs africains dans certaines zones économiques. 

Les investissements directs marocains en Afrique ont réalisé un taux de croissance annuel moyen de 8,3% entre 2009-2019. En Dirhams sonnant et trébuchant, ils sont passés de 3 milliards en 2009 à 6,8 milliards dix ans plus tard, avec un pic de 8,8 milliards de dirhams enregistré en 2017. Selon les chiffres dévoilés récemment par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l’Economie et des Finances, l’Afrique détient près de 60% des investissements directs à l’étranger (IDE) réalisés par les entrepreneurs marocains, sur la dernière décennie.

L’Afrique de l’Ouest en tète

Les investissements marocains sont aujourd’hui injectés dans une trentaine de pays du continent, contre neuf seulement en 2009. Néanmoins, trois pays africains concentrent plus de la moitié des flux enregistrés en 2019, notamment la Côte d’Ivoire, le Tchad et le Sénégal. Enfin, le trio banques-télécoms-industrie constitue le principal pôle d’activité des entreprises marocaines dans le continent. Ces trois secteurs ont capté en 2019 près de 74% des investissements marocains injectés sur le continent.

Partages