Abou Walid Al-Saharaoui s’approvisionne au Niger

Partages

Très actif sur la frontière nigéro-malienne, le djihadiste malien Abou Walid Al-Saharaoui, qui a prêté allégeance à l’Etat islamique, a récupéré, entre février et octobre 2017, pas moins de 40 véhicules lors de différentes attaques perpétrées au Niger. Le djihadiste dissident d’Al-Mourabitoune, une des katibas d’AQMI, est soupçonné d’être derrière l’attaque qui a coûté en octobre 2017, sur la frontière nigéro-malienne, la vie à 4 soldats des forces spéciales américaines et cinq militaires nigériens.

Partages