Abou Dhabi et Riyad cherchent à déstabiliser Rabat

5
9857
Partages

Les relations entre le Maroc d’un côté et les Emirats Arabes Unis alliés à l’Arabie Saoudite de l’autre, déjà tendues, seraient proches aujourd’hui de la rupture, d’après le site marocain Maghreb Intelligence.

Mohamed ben Salmane, prince héritier saoudien et Mohamed ben Zayed, homme fort des Emirats, seraient décidés à déclarer les hostilités à la monarchie marocaine.  La maison royale marocaine, jalouse de son indépendance, a peu apprécié les tentatives d’intervention saoudiennes et émiraties dans la politique interne du pays.

Face aux rebuffades chérifiennes, Abou Dhabi et Riyad ont décidé de passer à la vitesse supérieure. Les Emirats, qui financent la chaîne de télévision Sky News Arabia, ont chargé un ancien agent de renseignements émiratis du nom d’Ahmed al-Rabiaâ de veiller sur le lancement de Sky News Maroc. La chaîne de télévision aurait comme feuille de route de détruire l’image d’un royaume ouvert où les islamistes du PJD conduisent le gouvernement depuis 2012. Rabat considère le lancement d’un tel projet sans son assentiment comme un geste hostile.

Prostitution, drogue et magie noire

Riyad serait également sur le point de lancer une télévision généraliste sous le nom de MBC Morocco. Turki Al Sheikh, qui ne porte pas le Maroc dans son cœur, a déjà chargé une boîte de production libanaise afin qu’elle tourne des séries et des fictions marocaines avec comme thèmes de prédilection la prostitution, la drogue et la magie noire.

Selon les informations de nos confrères marocains, les autorités de Rabat auraient ouvert des enquêtes sur plusieurs réseaux qui bénéficieraient de financements en provenance de l’Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis. Dans leur ligne de mire, certains médias locaux, des écrivains et même certains hommes politiques.     

Partages
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
al-hif - nwen
Invité
al-hif - nwen

Tout ça c’est de la faute de l’officier Britannique Lawrence d’Arabie (voir le film) qui a crée ce monstre en mettant à la tête de ce territoire (la péninsule arabique) cette tribu (d’origine Turko-irakienne) des Al- Saoud, qui a toujours semé la terreur dans le Moyen Orient et même au delà, à travers la propagation à coups de milliards de dollars de la pensée de Mohamed Abdelwahab le premier fondateur de ce Royaume familial, les Américains et les occidentaux sont depuis le début complices, maintenant ils ont une preuve irréfutable qu’il n’y-a aucune différence entre DAECH et les Wahabites, puisqu’ils utilisent les mêmes méthodes. (les décapitations collectives qui durent depuis 14 siècles.)

Nasser
Invité
Nasser

Un proverbe algérien dit que les chiens ne se mangent pas entre eux. C’est le cas des rois arabes de pacotille tout juste capable de lever la patte et faire le beau à Trump.
Maintenant cette soit disant brouille n’a pas empêché les saoudiens de faire un gros chèque aux américains de près de 4 milliards de dollars pour l’achat de 25 F16 viper par le Maroc.
Non les royaumes arabes ne se crêpent le chignon que lorsque un des leurs veut les dépasser dans la lèche au puissant Trump.

Moh
Invité
Moh

On a rien de commun avec ces moyenâgeux. Ils n’existent que grâce à l’oncle Sam. Le rêve c’est de se détacher de cette arabité factice et unifier nos contrées pour aller vers la modernité et la liberté.

si tahar
Invité

CHERS FRERES ALGERIENS MAROCAINS TUNISIENS ET LYBIENS : UNISSONS NOUS POUR FAIRE FACE A CES BEDOUINS DE ABU DHABI,ET ARABIE SIONISTE OU SAOUDITE.
NON A L’INGERENCE DE CES PRINCES GALEUX , VICIEUX ET CRIMINELS DU GOLFE ARABE DANS NOS AFFAIRES INTERIEURES.
VIVE L’UNION NORD AFRICAINE ,ET VIVE LE MAGHREB DES PEUPLES LIBRES ET DEMOCRATIQUES.

Slogman
Invité
Slogman

Touches pas au Maroc !

Un Algérien qui n’accepte pas la Hogra des gandouristes !!