“Israel Electric”, champion de la cyber sécurité….

Partages

Selon le président d’« Israel Electric » Ofer Bloch, la société nationale israélienne de distribution d’électricité annonce plusieurs millions de cyberattaques chaque année. Peut être en riposte des attaques effectuées par l’armée israélienne contre les centrifugeuses iraniennes d’enrichissement d’uranium avec le virus « Stuxnet »…..

Les récentes attaques de cyber virus WannaCry ont touché tous les secteurs d’activité et notamment la distribution d’électricité. Celle qui a frappé les réseaux ukrainiens en décembre 2015 reste dans la mémoire des spécialistes et des opérateurs. Trois distributeurs fournissant l’électricité à des centaines de milliers de foyer avaient été bloqués pendant plusieurs heures. Les Européens ont depuis obligé les opérateurs à se prémunir contre ce genre d’attaques. Le ministre de l’énergie israélien de l’Energie Yuval Steinitz a indiqué en janvier 2016, -en pleine vague de froid mais pendant un salon professionnel dédié à la sécurité informatique- qu’une attaque contre ses réseaux avait été enrayée….. La société israélienne avait avoué que certains de ses ordinateurs avaient et bloqué mais qu’elle avait identifié le virus et déclenché les contre mesures.

Début janvier 2017 deux distributeurs d’électricité de l’état du Vermont, client d’Hydro Québec ont été attaqués….. il y avait urgence pour la société nationale québécoise qui fournit également du courant à New-York et à Boston et plus largement dans tout le Nord-Est américain. Le président d’Hydro Québec a reconnu environ 500 attaques annuelles contre son réseau.

L’accord qui vient d’être signé est un accord de partenariat portant sur des échanges de bonnes pratiques et de recherche pour anticiper les attaques et les simuler.

Partages