UA, le bilan médiocre de Diamini Zuma

Partages

Alors qu’elle pouvait prétendre et à un deuxième mandat à la tête  de la commission de l’Union africaine (UA), l’ex madame Jacob Zuma a préféré rentrer en Afrique du Sud avec comme objectif principal succéder à son ancien époux.

« Le cauchemar Zuma »

D’après plusieurs fonctionnaires de l’UA, madame Nkosazana Diamini-Zuma n’avait pas le cœur à l’ouvrage dès les débuts de son mandat à Addis-Abeba: absence de vision, défaut d’engagement. Le Shadow Cabinet composé essentiellement de diplomates et politiciens sud-africains qui l’entourait préparait avant tout son retour au pays. Cette situation a vite détient sur les performances de la commission de l’UA et a fortement pénalisé son rôle diplomatique. Aujourd’hui « le cauchemar Zuma est fini » ,affirme soulagé un diplomate ouest-africain

Madame Dlamini-Zuma pourrait perdre sur les deux tableaux: abandonner la présidence de la commission de l’Union Africaine sans être sûr de remporter l’investiture de l’ANC, tellement le clan Zuma est aujourd’hui décrié en Afrique du Sud.

Partages