Togo, Valls accusé d’avoir touché un pot de vin

Partages

Depuis le 30 janvier, Manuel Valls est pris pour cible par plusieurs sites internet togolais. L’ex premier ministre français est accusé d’avoir reçu 5 milliards de F CFA (7,6 millions d’euros) de la part du président Faure Eyadéma Gnassimbé lors de son passage à Lomé le 28 octobre 2016. C’est le syndicaliste Claude Ameganvi, secrétaire chargé de la coordination du Parti des Travailleurs togolais d’orientation trotskiste qui le premier à lancé publiquement cette accusation pour l’instant sans preuve sur le blog peuplesobservateurs. Au Togo, des rumeurs de dépôt de plainte devant la justice française circulent.

Partages