Une Canadienne refoulée par Donald Trump

AppleMark
Partages

C’est la troisième fois en quelques semaines. Aucune explication n’ a été donnée. Cette jeune femme née au Canada de parents indiens, Manpreet Kooner, posède la nationalité canadienne. Normalement les Canadiens munis d’un passeport entrent aux Etats-Unis sans visa.

La seule allusion à la raison de ce refoulement est une vague référence aux mesures Trump avancée par une préposée de l’immigration. L’’ambassade américaine à Ottawa s’est déclarée incompétente.

Trudeau sur le banc des accusés

L’opposition canadienne s’est saisie de l’affaire et a interpellé le 1er ministre au Parlement. Elle accuse Justin Trudeau de ne pas « se tenir debout face à l’administration de Donald Trump » et à sa « politique raciste ». « Chaque pays contrôle sa frontière. C’est un aspect de la souveraineté qui est important pour les Américains et important pour nous » s’est défendue la Ministre fédérale des Affaires Etrangères, Chrystia Freeland qui a été nommée récemment pour sa proximité avec les Etats-Unis. Elle a refusé de blâmer les autorités américaines.

La fuite vers le Canada

Dans le même temps le Canada a fait face à une vague d’immigration sans précédent en provenance des Etats-Unis. On évoque le chiffre de 1500 personnes depuis janvier. Il y a un mois le gouverneur du Vermont, Philip Scott, Républicain, s’était dit préoccupé par les contrecoups de la politique de Donald Trump. Il s’inquiétait de voir des « travailleurs migrants » établis en Nouvelle-Angleterre fuir vers le Canada.

Partages