Législatives, les consuls algériens en campagne pour le FLN

Partages

Plusieurs membres du comité central du FLN occupent différents postes dans des consulats en France, affirme Salah Hadjab, président de l’Alcaee (Algériens de l’étranger) dans une lettre ouverte à l’ambassadeur d’Algérie en France. Le consul général de Marseille, Boudjemaa ROUIBAH, a participé à l’élaboration de la liste FLN-Sud, les réunions du parti PFLN se tenaient à son bureau au consulat. Le consul de Créteil, Hamid HARAIGUE, a réuni des associations et a ouvertement parlé de subventions étatiques pour celles qui ramènent des électeurs de préférence pour le FLN. Le consul général de Paris, Mohamed Kébir ADDOU, quant à lui, a fait pression sur la permanence de la Haute Instance Indépendante de Surveillance des Elections (HIISE) pour classer sans suite une réserve déposer par la candidate Mm Khiari (Liste FNA de Touati) conte la liste FLN-Nord.

Il y a aussi le cas de l’agent consulaire en CDD depuis des années, Halim MESSAOUDI, qui est chargé des associations au consulat de Pontoise. Actuellement il soutient le candidat FLN Djamel BOURAS, un modeste vendeur de marché qui s’est rapproché du clan Bouteflika qui est candidat dans le nord de la France… Pour couvrir certaines activités, il a créé l’association “ASFA95” (Association de Solidarité Franco-Algérienne 95). Il joue également le rôle d’intermédiaire entre Djamel BOURAS et des citoyens ordinaires afin, d’après de nombreux responsables associatifs, de négocier leur silence.

Partages