Du Guatemala à la Mauritanie, « voleurs, rendez nous l’argent »

La démission forcée, le 2 septembre 2015, du président du Guatemala, Otto Perez, mis en cause par la rue aux cris de « voleurs, rendez nous l’argent », pourrait bien faire école. Il n’est pas le seul chef d’Etat en effet à avoir été mis en cause dans des trafics douaniers, le principal grief qui lui était … Lire la suite de Du Guatemala à la Mauritanie, « voleurs, rendez nous l’argent »