Gabon, l’ancien ministre du pétrole passé à tabac

Partages

Selon des sources concordantes émanant de la prison Centrale de Libreville l’ancien ministre du Pétrole du Gabon Dieudonné Ngoubou alias « le Brent », réputé proche de l’ancien tout puissant Directeur de Cabinet de la présidence de la république Meixant Accrombessi aurait été passé à tabac par ses geôliers pour possession de téléphone portables lui permettant de communiquer avec l’extérieur. Notons que la prison centrale de Libreville, que les gabonais appellent joliment « Sans Famille » et qui date de l’époque coloniale est une prison bidonville surchargée et insalubre où règne une insécurité totale. Dieudonné Ngoubou est accusé de détournement de fonds publics. L’ancien ministre du pétrole a été arrêté dans le cadre d’une « opération anticorruption » baptisé « Mamba » du nom d’un serpent venimeux qui s’apparente plus à une purge « à la soviet » doublé d’une opération d’enfumage qu’à un réel souci d’instaurer une orthodoxie financière de gestion.

 

Partages