Cameroun, trente militaires aux arrèts

Partages

Sur instructions de la présidence, le ministre dé la défense a mis aux arrêts une trentaine de militaires de la Force multinationale mixte (FMM), qui réclamaient ce weekend, leurs primes de mission non perçues depuis deux ans, dans le cadre de la lutte contre Boko Haram.

Partages