Le président rwandais Kagame, homme d’influence en Centrafrique

Partages

La commémoration du 23ème anniversaire du génocide rwandais (1994-1995) le 7 avril dernier a été l’occasion pour le président du Rwanda Paul Kagame de tester ses bonnes relations avec les autorités centrafricaines.

A Bangui, les militaires rwandais de la mission onusienne de la Minusca ont été autorisés à organiser une cérémonie exceptionnelle de commémoration sur leur site de cantonnement alors même que Paul Kagame continue régulièrement de critiquer la position de l’ONU pendant et après le génocide. Plusieurs personnalités de haut rang ont assisté à la cérémonie du 7 avril dont le Président de l’Assemblée Nationale et deuxième personnage de l’Etat Karim Meckassoua, le Premier ministre, Simplice Sarandji, plusieurs ministres et des membres du corps diplomatique.

Echaudé par le départ précipité des militaires français de l’opération Sangaris, le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra cherche désormais à se placer sous la protection de l’Angola, de l’Afrique du Sud et surtout du Rwanda. Sa garde présidentielle est elle-même composée de militaires rwandais au grand dam de certaines personnalités politiques françaises.

Partages