Alger, les petits cadeaux du ministre Abdesslam Bouchouareb

Partages

La crise énergétique oblige le gouvernement algérien à effectuer de sévères coupes dans des importations exclusivement financées dans ce pays  par le gaz et le pétrole. Ainsi les importateurs de voitures européennes et asiatiques sont désormais l’objet d’une réglementation stricte.

Seulement voila, la loi, comme souvent n’est pas la même pour tous. Et les amis du ministre de l’énergie passent à travers les gouttes de cette politique d’austérité.

Le cadeau fait à Mahieddine Tahkout 

Ainsi le milliardaire Mahieddine Tahkout continue à importer des voitures de marques Chevrolet et Opel, alors que de nombreux concessionnaire sont soumis à des licences d’importation. Et en plus on lui prouve des partenaires puisque  Abdesslam Bouchouareb, ministre de l’industrie et des mines,  a plaidé la cause de son ami auprès de Général Motors en Allemagne. La direction européenne du constructeur américain vient d’accepter de signer un contrat avec le milliardaire algérien.

Cet accord est ‘autant plus surprenant que Général Motors  dispose d’un distributeur présent sur place depuis des années, le groupe CFAO français, dirigé depuis 2012 par Toyota Corporation.

Partages