200000 euros pour acclamer Bongo

0
Partages

Ali Bongo a déboursé la somme de 200.000 euros soit près de 131.0000.000 de Francs CFA pour se faire acclamer à Paris en marge de l’One Planet Summit. Les supporters rémunérés par Ali Bongo étaient chargé de l’acclamer à son hôtel, Le Georges V, au quai d’Orsay et de participer à un concert à sa gloire à la place de la République. Battu dans les urnes en France (où réside la première communauté de Gabonais à l’étranger) et régulièrement contesté par des marches qui se tiennent chaque semaine depuis Septembre 2016, Ali Bongo a sans doute tenu à montrer à son  « ami le Président Emmanuel Macron » (qui est loin d’être dupe) qu’il est aimé et adoré au-delà des frontières du Gabon. Peu importe si ses « supporters » sont payés pour l’acclamer, peu importe (et c’est une première) si les bourses des étudiants gabonais en France ne sont pas payés depuis trois mois.

Partages
Article précédentLa dictature de Guinée équatoriale au Conseil de Sécurité de l’ONU
Article suivantMauritanie, un Isolement sans précédent.
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)