Les Séoudiens au secours du G5 Sahel

Partages

Le président français Emmanuel Macron qi présidait un comité G5 Sahel avec les chefs d’état de la région a déclaré, mercredi 13 décembre, que la guerre contre les jihadistes battait « son plein » au Sahel et que l’objectif était de remporter des « victoires au premier semestre 2018 ».La principale annonce de la réunion a été la décision de l’Arabie saoudite, représentée par son ministre des Affaires étrangères, Adel Al-Jubeir, de contribuer à hauteur de 100 millions de dollars à la force G5 Sahel. Les Emirats arabes unis apporteront pour leur part 30 millions de dollars à cette force, dont les besoins ont été évalués à 250 millions d’euros pour sa mise en place.

Partages
Publicités