Les Séoudiens au secours du G5 Sahel

0
Partages

Le président français Emmanuel Macron qi présidait un comité G5 Sahel avec les chefs d’état de la région a déclaré, mercredi 13 décembre, que la guerre contre les jihadistes battait « son plein » au Sahel et que l’objectif était de remporter des « victoires au premier semestre 2018 ».La principale annonce de la réunion a été la décision de l’Arabie saoudite, représentée par son ministre des Affaires étrangères, Adel Al-Jubeir, de contribuer à hauteur de 100 millions de dollars à la force G5 Sahel. Les Emirats arabes unis apporteront pour leur part 30 millions de dollars à cette force, dont les besoins ont été évalués à 250 millions d’euros pour sa mise en place.

Partages
Article précédentUn Darfour pacifié possible facteur d’apaisement en Centrafrique
Article suivantLe Maroc et le Qatar blanchis par l’Europe
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)